Insertion des travailleurs handicapés : une nouvelle charte

  • Publié le: mercredi 4 novembre 2015

C’est au siège de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), à Genève, que la charte pour l’insertion des personnes handicapées à été dévoilée. A cette occasion, onze entreprises ont été les premières à la signer pour s’engager sur la voie de l’insertion.

Qu’il s’agisse de discrimination à l’embauche, d’informer les salariés ou plus simplement de rendre un immeuble de bureaux accessible aux personnes handicapées, les obstacles sont nombreux quand il s’agit de ménager une place aux personnes en situation de handicap. Dans un contexte où le monde du travail tente de se responsabiliser, il était légitime pour l’OIT d’accompagner les entreprises volontaires dans une démarche d’ouverture. La charte liste ainsi plusieurs critères qui doivent permettre l’égalité des chances pour les travailleurs et la mise en place de bonnes pratiques dans le monde de l’entreprise.

Avec ces premières entreprises signataires, l’OIT espère que de nombreuses autres sociétés s’engageront rapidement en faveur de l’inclusion des travailleurs handicapés. Pour cela, la charte sera diffusée auprès des organismes patronaux et des différentes fédérations d’employeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Handicap : une discrimination à l’embauche comme une autre ?

    Alors que l’État français effectue des tests à l’embauche à l’échelle nationale, le handicap figure désormais en tête des discriminations en France. Malgré les lois successives, les personnes en situation de handicap s’intègrent beaucoup moins bien que les autres dans

le Coin ESS

  • La France passe son Grey Day le 23 mars

    Aujourd’hui le 23 mars, c’est le Grey Day français. Le jour où l’Hexagone a épuisé sa production annuelle d’énergies vertes. D’après les chiffres publiés par RTE en 2018, la France est parvenue à couvrir 18,4% de ses besoins énergétiques avec