Quand les entreprises offrent un toit aux abeilles

  • Publié le: vendredi 4 septembre 2015

Depuis quelques années, de plus en plus de prestataires spécialisés dans la protection des abeilles se tournent vers les entreprises et les collectivités pour leur proposer d’installer des ruches sur leurs toits. Une initiative qui s’inscrit dans un projet écologique : l’importance de la pollinisation dans la sauvegarde de la biodiversité en milieu urbain.

Ces sociétés installent les ruches et les essaims en prenant en compte la situation des locaux, puis elles se chargent de l’entretien de la ruche tout au long de l’année. Outre l’aspect bénéfique d’un tel engagement en faveur de l’environnement, cette initiative permet aussi de fédérer les salariés autour des ruches avec des ateliers et des animations. Ils peuvent ainsi se former aux techniques apicoles et récolter eux-mêmes le miel.

De la même manière, la présence de ruches permet aux entreprises de valoriser leurs démarches environnementales auprès de leurs clients et partenaires en organisant des événements. Mais surtout, l’essor de cette pratique permet la création d’entreprises et d’emplois qui démontrent bien tout le potentiel de la green économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.