La Commission européenne veut développer l’économie circulaire

  • Publié le: jeudi 3 décembre 2015

Cela fait près d’un an que la décision était attendue par les ONG, et c’est finalement hier que la Commission européenne a adopté les nouvelles mesures pour la transition vers une économie circulaire.

En matière d’économie circulaire, les pays de l’Union Européenne ne sont pas tous sur la même longueur d’ondes, la faute notamment à des méthodes de mesure qui ne sont pas toutes les mêmes. Avec les nouvelles mesures qui viennent d’être adoptées, l’Europe veut faire preuve de cohérence pour gagner en efficacité. Et les sujets de travail ne manquent pas : réduction du gaspillage alimentaire, promotion du recyclage et de la réparabilité des biens, valorisation des engrais organiques ou à base de déchets, définition d’une stratégie pour les produits en plastique, et bien sûr la question du traitement des eaux usées.

Par-dessus tout ce programme, la Commission veut doter ces mesures d’un budget de 650 millions d’euros. Il reste désormais au Parlement européen à adopter ces propositions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Clarins, un exemple RSE ?

    Est-il encore nécessaire de présenter Clarins, l ‘un des principaux laboratoires de cosmétiques européens ? L’entreprise qui compte environ 8 500 employés et dont le chiffre d’affaires est estimé à près de 2 milliards d’euros, se veut être un exemple

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces