Ruinart dévoile le nouvel étui Seconde Peau pour ses bouteilles de champagne

  • Publié le: jeudi 2 juillet 2020

La plus ancienne maison de champagne existante au monde, la Maison Ruinart, a annoncé l’arrivée d’un nouvel étui plus léger, constitué de fibres naturelle et 100 %recyclable qui permet de réduire l’empreinte carbone de 60% par rapport à ses étuis actuels.

Après plus de deux ans de travaux de recherches et développement, les nouveaux étuis 100% recyclables remplaceront les coffrets à champagne existants de la Maison progressivement.

L’héritage de la Maison Ruinart en termes d’emballage remonte à 1769, quand elle a été la première à utiliser des caisses en bois pour le transport de ses bouteilles.

Eco-conception de l’étui

Forte de cette histoire, la Maison a développé un étui ultra-léger « éco-responsable » innovant – fabriqué à partir de fibres de bois naturelles issues de forêts européennes gérées durablement – qui est facilement, et entièrement recyclable.

Comme une Seconde Peau (c’est le nom donné à ce nouvel étui), il suit les lignes de courbes de la bouteille et permet ostensiblement de préserver l’intégrité de la saveur Ruinart jusqu’à la dégustation. Sa texture et sa forme brutes rappellent les crayères, les caves à craie historiques de la Maison à Reims, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Au total, sept prototypes ont été nécessaire afin d’obtenir le résultat final, obtenu en expérimentant différentes avancées technologiques dans l’art de la fabrication du papier, moulés pour suivre avec précision les contours de la bouteille en une seule pièce. La Maison affirme que l’absence d’arêtes rend le produit unique, tout comme son système de fermeture, activé par un bouton-pression moulé directement dans l’étui.

Engagement RSE de la Maison Ruinart

En outre, il est neuf fois plus léger que le boîtier existant et, selon la société, réduit l’empreinte carbone de 60% par rapport à la génération actuelle de coffrets Ruinart, qui, selon l’enseigne, figurent déjà parmi les plus réputés de l’industrie du champagne. La Maison Ruinart déclare avoir utilisé la méthodologie Ademe et E.A.P (Environmental Assessment of Packaging) pour déterminer les références de l’empreinte carbone du produit.

Frédéric Dufour, Président de la Maison Ruinart a commenté : « Avec ce second boîtier, la Maison Ruinart confirme son rôle de pionnier du champagne et son ambition en matière de responsabilité sociale et environnementale. Ce projet disruptif incarne l’engagement ferme de la Maison pour un développement plus durable de ses emballages à toutes les étapes du développement et de la commercialisation de nos produits, de l’entretien de la vigne à l’expérience consommateur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces