Mobilisation des marseillais contre les rejets en Méditerranée

  • Publié le: mardi 2 février 2016

Les marseillais étaient environ un millier à être rassemblés samedi 30 janvier devant la préfecture des Bouches-du-Rhône pour manifester contre les rejets toxiques dans la Méditerranée.

Cela fait des années que ça dure, et les riverains en ont assez. Habitants de la région, membres d’associations écologistes et même pêcheurs ont marché ensemble pour dénoncer une situation dangereuse pour l’environnement. Depuis une cinquantaine d’années maintenant, l’entreprise Altéo dispose d’une autorisation de la part de la préfecture pour rejeter ses déchets industriels dans la mer. Une autorisation qui a été reconduite en novembre dernier au grand dam des riverains qui s’y opposent. Car les déchets en question sont des boues rouges polluantes qui portent atteinte au milieu marin.

José Bové, eurodéputé pour le groupe Europe-Ecologie-Les Verts, a fait part de son indignation et en a profité pour interpeller Ségolène Royal, ministre de l’écologie, afin de débloquer une situation qu’il a qualifié de scandaleuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et marchés publics : les liaisons dangereuses ?

    Depuis quelques années, les critères RSE ont été mis en avant par le code de la commande publique. Le texte insiste ainsi pour que les implications sociales et environnementales pèsent dans le choix des entreprises aux appels d’offre pour des

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly