Les vêtements de seconde main, une opportunité pour H&M

  • Publié le: mardi 1 juin 2021

La boutique en ligne suédoise de seconde main Sellpy, qui appartient majoritairement au géant de la mode H&M, a annoncé lundi qu’elle ouvrirait dans 20 autres européens, pariant sur un accroissement de la demande de mode durable.

La start-up gère l’ensemble du processus de vente, de la collecte des marchandises chez les vendeurs à la photographie, de la vente et à l’expédition. La marque sera distribuée dorénavant dans 24 pays, après son lancement en 2014 en Suède.

Pour Sellpy, le marché de la seconde main est l’un des segments de marché à la croissance la plus rapide de l’industrie de la mode.

« Chaque vêtement acheté d’occasion économise des ressources pour notre planète. La demande sur nos nouveaux marchés augmente rapidement », a déclaré Gustav Wessman, responsable de l’expansion.

Alors que les consommateurs deviennent de plus en plus conscients des origines et de la durabilité de leurs vêtements, l’industrie de la mode fait l’objet d’un examen minutieux pour son rôle dans la culture du jetable.

Le groupe H&M, qui envisage de générer des revenus supplémentaires après quelques années difficiles avec un ralentissement des ventes dans de nombreux magasins H&M, a acheté sa première participation dans Sellpy en 2015.

H&M a investi plus de 20 millions d’euros dans Sellpy et détient environ 70% de la société, a déclaré Gustav Wessman.

Sellpy a déclaré avoir entamé une collaboration avec H&M qui lui donne accès à un entrepôt H&M en Pologne, ainsi qu’à un service autour de la distribution, du contrôle de la qualité des vêtements et du traitement des commandes.

Plus tôt ce mois-ci, la société Vinted, basé en Lituanie, a levé 250 millions d’euros pour se développer davantage en Europe et au-delà, et a déclaré que la collecte de fonds avait une permis à l’entreprise d’être valorisée à hauteur de 3,5 milliards d’euros.

Sellpy a déclaré que plus de neuf millions de vêtements avaient été vendus au total sur sa plate-forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces