La forêt amazonienne en voie de disparition ?

foret amazonienne voie disparition - SocialMag
  • Publié le: mardi 19 mai 2020

L’Amazonie avec sa forêt tropicale, la plus dense du monde, n’a pas fini de faire parler d’elle. Si le Covid-19 a permis de mettre en exergue l’urgence de la protection de la biodiversité afin d’éviter de nouvelles crises sanitaires planétaires, il n’a pour autant pas ralenti le massacre de la forêt amazonienne. Alors que des feux d’une ampleur sans précédent l’avaient ravagée sur des milliers d’hectares en 2019, les données officielles en ce début 2020 sont alarmantes.

En effet, plus de 1 300 km2 ont disparu ces quatre derniers mois. C’est à dire 55% de plus qu’à la même période en 2019. Le président brésilien d’extrême droite, Jair Bolsonaro est plus que suspecté dans son réel intérêt à la protection de l’environnement brésilien.

L’Amazonie vit sa plus sombre époque. D’après des images satellites de l’Institut brésilien de Recherches Spatiales (INPE), la forêt amazonienne est cette année en proie à une déforestation meurtrière. Entre janvier et mai 2020, plus de 1 300 km2 ont disparu (l’équivalent de 1 800 terrains de football), soit 55% de plus qu’à la même période en 2019. Il s’agit du taux le plus élevé recensé depuis le début de ces prélèvements statistiques et mensuels, en 2015.

« Malheureusement, il semble que ce à quoi nous pouvons nous attendre cette année, ce sont des incendies et une déforestation record », a déclaré le militant Greenpeace, Romulo Batista, dans un communiqué le 8 mai 2020.

Bolsonaro mis en cause ?

Alors qu’il s’était engagé à préserver la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien, le président d’extrême droite et climato-sceptique, Jair Bolsonaro, est mis directement en cause dans cette entreprise de déforestation.

En 2019 déjà, la communauté mondiale avait pointé du doigt les agissements du président et son implication dans les feux qui avaient dévasté de très grandes zones de la forêt. « Au total, la déforestation en Amazonie brésilienne a progressé de 85% l’an dernier, sur 10 123 km carrés, dépassant le seuil symbolique des 10 000 km carrés pour la première fois depuis le début de ces statistiques en 2008 », signalent ainsi nos confrères chez 20 Minutes.

L’armée brésilienne sur le terrain

L’ampleur de la catastrophe a fini par contraindre Jair Bolosnaro à réagir. Afin de lutter contre cette éradication progressive du poumon de la planète, le président brésilien a autorisé, jeudi 7 mais 2020, l’armée à intervenir contre la déforestation et les feux en Amazonie. Ainsi, entre le 11 mai et le 10 juin 2020 l’armée brésilienne devrait, sur le terrain, veiller à interdire les activités illégales et envahissantes telles que les coupes de bois sauvages, l’extraction minière et l’activité agricole sur des terres qui ne devraient pas être exploitées de la sorte.

Une aberration pour les défenseurs de l’environnement qui pensent que le président Brésilien devrait plutôt débloquer des moyens avant tout financiers et budgétaires, afin d’aider les protecteurs environnementaux d’agir directement sur place, et en nombre. Plusieurs agences environnementales ont en effet vu leurs moyens diminuer depuis l’élection du président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces