Déchets plastiques : l’ONU propose un traité mondial, un accord « historique »

dechets plastiques lonu propose traite mondial accord historique - SocialMag
  • Publié le: vendredi 4 mars 2022

Ce mercredi 2 mars 2022, la communauté internationale s’est mise d’accord sur l’élaboration d’un traité aux conditions juridiques contraignantes fin de lutter contre la pollution plastique.

Il s’agit d’une décision « historique » certainement aussi nécessaire que celui salué depuis l’Accord de Paris sur le climat.

Des centaines de millions de tonnes de déchets plastique produits chaque année, se dégradant en micro-plastiques (entre 82 000 et 578 000 tonnes rien qu’à la surface des mers), sont retrouvés dans les océans du monde entier, sur les banquises, dans l’estomac d’animaux et jusque dans l’air prélevé au sommet de montagnes.

En 2019, 353 millions de tonnes de déchets ont été produits. Seuls 10 % ont été recyclés, contre 22 % abandonnés dans des décharges sauvages ou incinérés à ciel ouvert.

La lutte anti-plastique commence enfin !

Après des années de discussions et de négociations, la communauté internationale est enfin prête à s’attaquer au problème.

Mercredi 2 mars, à Nairobi, au Kenya, l’assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE) qui réunissait les représentants de 175 pays, ont voté une résolution qui permettra, à terme, de signer un traité mondial pour « mettre fin » à cette prolifération polluante.

« La pollution plastique qui pénètre dans les écosystèmes aquatiques entraîne des conséquences désastreuses pour la santé humaine, l’économie mondiale, la biodiversité et le climat », souligne l’ONU.

« Aujourd’hui, nous écrivons l’histoire, vous pouvez être fiers », a déclaré le ministre norvégien du Climat Espen Barth Eide qui préside l’ANUE.

D’ici la prochaine réunion prévue fin 2024, les négociateurs vont devoir définir le contenu du traité qui devrait notamment, aborder « le cycle de vie complet des plastiques – afin d’évaluer l’impact des produits tout au long de leur existence-, la conception de produits et de matériaux réutilisables et recyclables, et permettre une collaboration internationale renforcée pour faciliter l’accès aux technologies et à la recherche scientifique ».

« Une résolution historique »

Pour la directrice du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), « c’est un triomphe pour la planète sur les plastiques à usage unique. Il s’agit de l’accord environnemental multilatéral le plus important depuis l’Accord de paris ».

« nous venons d’adopter une résolution historique », a déclaré la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique Bérangère Abba, qui aperçoit dans cet accord à venir, l’instrument potentiellement le plus ambitieux depuis l’Accord de Paris ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS