Paris met de l’ordre dans les trottinettes électriques

Trottinette électrique à Marseille
  • Publié le: dimanche 22 septembre 2019

La ville de Paris compte mettre bon ordre sur le marché des trottinettes électriques. Plusieurs opérateurs se partagent actuellement le marché, et la capitale a été confrontée à des problèmes récurrents de véhicules mal garés.

En renfort des vélibs, les trottinettes électriques ont fait leur apparition dans les rues de Paris. Cette alternative qui vise à promouvoir la mobilité douce en zones urbaines a déjà rencontré le succès auprès des parisiens. Un succès qui ne va pas sans quelques problèmes de voirie. Les trottinettes fleurissent sur les trottoirs de la capitale, où elles stationnent dans le désordre entre deux courses.

Pour rétablir la situation et éviter tout risque de sécurité sur la voirie, la mairie de Paris a annoncé son intention de limiter le nombre d’opérateurs pour les trottinettes électriques. Avant la fin de l’année, les entreprises autorisées à exploiter ces véhicules légers en libre service seront limitées. La ville de Paris a déjà lancé un appel d’offres pour que les candidats déposent leurs dossiers.

Afin de consolider son dossier de candidature, Lime, l’entreprise actuellement leader sur le marché parisien, a déjà pris des mesures. Il compte ainsi restructurer son activité et arrêter de faire appel aux “juicers”. Ces collaborateurs au statut d’auto-entrepreneurs étaient chargés de la collecter et de la recharge des batteries des trottinettes. Pour les remplacer, Lime fera appel à des prestataires professionnels, afin d’améliorer la qualité de son service. Une mesure sensée rassurer la mairie de Paris en ce qui concerne la gestion du parc des trottinettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La finance verte se porte bien en France

    Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a initié un nouveau projet de promotion de la finance durable. Le 2 juillet dernier, il a réuni les principaux acteurs du marché pour définir les futurs engagements du secteur. Cette nouvelle impulsion