La biodiversité aquatique mise en danger par les pesticides

  • Publié le: jeudi 4 février 2016

L’association Générations Futures a récemment communiqué les résultats d’une étude allemande qui dénonce les taux de concentration de pesticides trop élevés dans les eaux de surface en Europe.

C’est un indicateur important pour l’environnement : la concentration des pesticides et des insecticides dans les eaux de surface est très encadrée, et elle ne doit pas dépasser les normes édictées par l’Union Européenne, notamment à cause de l’usage de ces eaux pour les cultures. L’étude qui a été menée par deux chercheurs allemands révèle que les taux de concentration sont bien plus élevés que ce que la norme actuelle autorise : 37,1% des eaux testées sont au-dessus du seuil toléré. Les chercheurs ont également testés les sédiments, et le résultat est pire encore puisque 93% des mesures affichées dépassent la norme.

Avec de tels résultats, les chercheurs soulignent bien que la biodiversité aquatique est mise en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le Crédit Agricole s’engage pour les droits humains

    Le 31 juillet dernier, le groupe Crédit Agricole a signé un accord-cadre international avec UNI Global Union. Cet accord vise à renforcer les engagements du groupe en ce qui concerne le respect et la défense des droits humains, mais aussi

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly