Volvo décide d’un congé parental de 24 semaines pour les femmes et les hommes

  • Publié le: mercredi 31 mars 2021

Le constructeur automobile suédois offre un congé parental de 24 semaines payé à 80% aux parents, quel que soit leur sexe.

Le groupe Volvo proposera dorénavant un congé parental complet de 24 semaines rémunérées pour les parents, quel que soit leur sexe, dans un mouvement qui, espère le constructeur automobile, contribuera à terme à augmenter le nombre de femmes cadres supérieures et à renforcer sa réputation auprès des acheteurs potentiels de voitures.

Le groupe se joint à un nombre croissant d’entreprises proposant des avantages conjoints aux deux parents.

Volvo offrait jusqu’à présent six mois de congé payé aux nouvelles mères, mais respecte les réglementations nationales applicables aux pères.

Un essai concluant

Sa nouvelle politique, qui sera effective à partir du mois d’avril, permettra aux employés qui travaillent dans l’entreprise depuis un an, de prendre jusqu’à 24 semaines de congé parental rémunéré à 80 pour cent.

La société a mené un essai auprès du personnel de vente européen au cours des deux dernières années et a constaté une participation égale des hommes et des femmes.

Bien que de tels congés parentaux soient courants parmi les entreprises suédoises, Volvo étendra la politique à sa main-d’œuvre mondiale, y compris au personnel aux États-Unis et en Chine.

« Vous ne saurez jamais mesurer la valeur que cela a, mais ce sont souvent les choses vraiment importantes que vous ne pouvez pas mesurer directement », a déclaré le directeur général Hakan Samuelsson, comparant cette décision à la décision d’installer les premiers airbags dans ses voitures.

« Cela coûtera des millions de dollars, mais c’est la chose à faire, et nous espérons que d’autres suivront », a-t-il déclaré.

Une image positive de l’entreprise

Selon lui, Volvo, qui avait déjà opéré un virage sur la sécurité et la durabilité, serait également impactée positivement par cette décision.

« Quand les gens apprennent que Volvo fait cela, je ne pense pas qu’ils seront surpris », a déclaré Hakan Samuelsson, prédisant que les futurs acheteurs « choisiront les marques davantage sur leurs valeurs que sur leur puissance ».

Cette décision permettrait également d’augmenter le nombre de femmes cadres dans l’entreprise, pense Hakan Samuelsson, en partie en supprimant la stigmatisation des congés maternité prolongés.

« Nous ne voulons pas voir les femmes dépassées lorsqu’elles ont des enfants. »

Actuellement, un tiers des membres de la direction de Volvo est féminin, mais l’entreprise vise à porter ce pourcentage à 50%.

« À long terme, notre marque sera plus forte, car nous avons un leadership meilleur et [plus] diversifié pour prendre les bonnes décisions », a ajouté le dirigeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS