Les entreprises européennes améliorent leurs scores de diversité au cours de l’année de la pandémie

  • Publié le: vendredi 22 janvier 2021

Le nombre de grandes entreprises européennes disposant d’une forte proportion de femmes à des postes de direction a doublé au cours de l’année écoulée, mais il y a eu moins de progrès pour les emplois de haut niveau, a montré une étude menée par une organisation à but non lucratif parrainée par l’UE.

L’association bruxelloise European Women on Boards, qui a analysé 668 sociétés européennes cotées en bourse incluses dans l’indice STOXX 600 et les indices de référence nationaux, a déclaré que le nombre de celles ayant obtenu des scores élevés sur son indice de diversité de genre est passé de 32 à 62 en 2019.

Il se définit comme un indice de score élevé de 0,8 et plus, où zéro signifie qu’aucune femme ne siège au conseil d’administration et à d’autres postes de direction et 1 est la valeur idéale avec une représentation de 50%.

Les femmes représentaient un peu plus d’un tiers des conseils d’administration des entreprises analysées, mais n’occupaient que 14% des emplois classés « C-suite », tels que directeur général, chef de l’exploitation ou directeur financier.

Seules 6% des entreprises avaient des femmes PDG, a déclaré l’association, bien que cela marque une amélioration par rapport à 4,7% en 2019.

L’étude indique que les femmes ont été plus durement touchées par la pandémie de coronavirus, souffrent d’un chômage plus élevé et d’un plus grand stress à jongler entre le travail et la famille, mais n’a pas discuté de son impact sur les scores de diversité des genres.

Les Nations Unies ont fixé un objectif à l’horizon 2030 pour parvenir à l’égalité des sexes et plusieurs pays de l’UE, y compris son plus grand membre, l’Allemagne, ont des lois qui la promeuvent.

Pourtant, un rapport a estimé qu’en poursuivant la trajectoire actuelle, le bloc atteindrait cet objectif d’ici 60 ans.

La Norvège, la France, la Grande-Bretagne, la Finlande et la Suède sont en tête du classement, la Suisse et la Pologne figurent en bas du tableau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS