Le Portugal interdit aux patrons de contacter les employés en dehors des heures de travail

  • Publié le: mardi 16 novembre 2021

Le Portugal a adopté de nouvelles lois sur le travail qui interdisent aux patrons de contacter les employés en dehors des heures de travail.

Les nouvelles lois du travail ont été adoptées par le Parlement portugais au début du mois de novembre et ont été introduites à la suite d’une augmentation du nombre de personnes travaillant à domicile au milieu de la pandémie de coronavirus.

Un document proposant la nouvelle législation du travail, publié fin octobre, expliquait que les travailleurs devraient avoir droit à au moins 11 heures consécutives de « repos nocturne », pendant lesquelles ils ne devraient pas être interrompus, sauf en cas d’urgence.

Les règles exigent également que les employeurs contribuent aux dépenses de travail à domicile de leur personnel, telles que l’Internet et l’électricité.

De plus, les patrons devront rencontrer les membres du personnel en personne tous les deux mois.

Ana Mendes Godinho, ministre portugaise du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, a déclaré lors du récent Web Summit à Lisbonne que « la pandémie avait montré que le télétravail changeait la donne, donnant aux travailleurs le pouvoir de décider où et à partir de quand ils veulent travailler. »

Les employeurs qui ne respectent pas les nouvelles règles pourraient être condamnés à une amende, mais les lois ne s’appliqueraient apparemment pas aux entreprises de moins de 10 employés.

Le droit à la déconnexion déjà applicable en France

Cependant, toutes les règles proposées n’ont pas été approuvées par les législateurs. Par exemple, le Parlement portugais n’aurait pas adopté de proposition visant à donner aux travailleurs le « droit de se déconnecter » et d’éteindre leurs appareils de travail à la fin de la journée.

Cette décision survient après que la majorité des législateurs du Parlement européen ont voté en faveur de la proposition d’une loi sur le « droit de déconnexion » à mettre en œuvre dans tout le bloc.

Cette loi a déjà été introduite sous une forme ou une autre en France et en Espagne. Une loi sur le « droit à la déconnexion » a également été réclamée au Royaume-Uni.

Les données ont montré que les gens ont travaillé plus d’heures à la maison pendant la pandémie de coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS