Twitter étend les règles relatives aux discours de haine pour inclure la race et l’origine ethnique

  • Publié le: jeudi 3 décembre 2020

Twitter a élargi sa politique d’interdiction des discours haineux pour inclure « un langage qui déshumanise les gens sur la base de la race, de l’ethnie et de l’origine nationale », a déclaré le réseau social dans un communiqué.

La société a interdit les discours qui déshumanisent les autres sur la base de la religion ou de la caste l’année dernière et a mis à jour la règle en mars pour ajouter l’âge, le handicap et la maladie à la liste des catégories protégées.

Le groupe de défense des droits civils Colour of Change, qui fait partie d’une coalition d’organisations de défense des droits qui poussent les entreprises technologiques à réduire les discours de haine en ligne, a qualifié ces changements de « concessions essentielles » après des années de pressions extérieures.

Une porte-parole de Twitter a déclaré que la société avait prévu dès le début d’ajouter au fil du temps et après une phase de test, de nouvelles catégories à sa politique pour s’assurer qu’elle peut appliquer de manière cohérente les règles mises à jour.

Manque de transparence

Dans un communiqué, la vice-présidente de Colour Of Change, Arisha Hatch, a critiqué Twitter pour ne pas avoir mis à jour sa politique avant l’élection présidentielle de novembre, malgré les avertissements répétés des groupes de défense contre les discours violents et déshumanisants.

Arisha Hatch a également déclaré que Twitter avait refusé de fournir de la transparence sur la manière dont ses modérateurs de contenu sont formés et sur l’efficacité de son intelligence artificielle pour identifier le contenu qui enfreint sa politique.

« Les antécédents de Twitter en matière de mise en œuvre de politiques et d’application de ses règles sont inégaux concernant les utilisateurs d’extrême droite », a-t-elle déclaré. « En l’absence de preuves tangibles que l’entreprise s’impliquera, cette annonce tombera dans la catégorie croissante d’offres d’annonces trop peu nombreuses et trop tardives. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS