Baluchon : l’entreprise qui cultive la RSE à tous les niveaux

  • Publié le: jeudi 31 décembre 2015

L’entreprise de restauration Baluchon s’est récemment vue remettre le prix Coup de cœur du grand prix de la finance solidaire organisé par Le Monde et Finansol. Une belle récompense pour cette initiative née en Seine-Saint-Denis.

En 2013, François Derchy a l’idée de créer une entreprise de restauration sur un modèle solidaire. Il décide d’implanter son entreprise à Romainville, dans une zone économique en difficulté, pour permettre à des chômeurs de se réinsérer sur le marché du travail en se formant aux métiers de bouche. Il envisage alors une société qui conçoit ses repas avec des aliments de saison, issus de producteurs locaux, transformés par des personnes en formation, et livrés ensuite sur le lieu de travail des clients. Grâce au parcours d’apprentissage, les salariés peuvent espérer trouver plus facilement un emploi dans une autre entreprise ou rester chez Baluchon. Et pour les clients, ils trouvent un avantage non négligeable à être livrés directement au bureau, avec à la carte des menus sains.

Baluchon livre désormais dans plusieurs autres départements de la région parisienne. L’entreprise, qui compte 35 salariés, s’est développée au point de présenter d’autres services à ses clients, y compris des prestations de traiteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Convivialité au travail : des applis qui aident les RH

    Parmi les nombreux axes de développement de la RSE au sein de l’entreprise, la convivialité au travail est souvent listée comme le critère qui préoccupe le plus les salariés. Et désormais, pour développer des activités et sensibiliser tous les employés,

le Coin ESS

  • Je donne, l’application qui facilite les dons

    La Start-up ItiQiti vient de lancer une plateforme de don en ligne. Le site s’appelle sobrement Je donne et il propose de mettre en relation en quelques clics seulement les donateurs avec des associations. L’idée de départ derrière le projet