Affaire du lait contaminé : une enquête est ouverte

  • Publié le: vendredi 29 décembre 2017

Depuis le début de l’affaire du lait contaminé, le 1e décembre dernier, le fabricant Lactalis a été obligé de rappeler des milliers de tonnes de lait infantile en poudre. Ce lait contaminé aux salmonelles a mis en danger la vie de plusieurs nourrissons. Une enquête vient d’être ouverte pour faire la lumière sur ce cas de contamination à grande échelle.

Le rappel des produits n’aura pas empêché les contagions : on dénombre désormais trente-cinq nourrissons atteints de salmonellose un peu partout en France. Les bébés ont été contaminés dès la fin août par des lots de lait en poudre de plusieurs marques qui font partie du groupe Lactalis, le premier fabricant français de lait infantile. Tous les lots de lait contaminé identifiés ont été fabriqués dans l’usine de Craon, dont la production a été stoppée le 8 décembre dernier le temps que les installations subissent un grand nettoyage. L’usine avait déjà été contaminée par des salmonelles en 2005, avant que Lactalis ne la rachète.

Désormais, plusieurs enquêtes sont ouvertes contre le groupe Lactalis pour faire la lumière sur ce cas de lait contaminé. Les dossiers ouverts concernent plusieurs préjudices : tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine, mise en danger de la vie d’autrui, blessures involontaires ainsi qu’inexécution d’une procédure de retrait ou de rappel d’un produit. Les enquêtes ont été confiées à l’Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique ainsi qu’à la gendarmerie d’Angers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • The North Face mise sur le recyclage

    Après avoir été l’une des premières grandes marques à s’intéresser à la collecte de vêtements à recycler, The North Face devient la première marque à proposer d’acheter des vêtements réparés dans ses magasins. Quelques mois après avoir été pointée du doigt

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement