Greenpeace force E.Leclerc à lutter contre les pesticides

  • Publié le: jeudi 29 octobre 2015

C’est la fin d’une saga qui aura duré plusieurs mois : hier, un terrain d’entente a été trouvé entre les militants de Greenpeace et les représentants du distributeur E.Leclerc. Les militants occupaient depuis une journée les locaux de la centrale d’achats du groupe près de Toulouse pour protester contre le laxisme du groupe face à l’utilisation intensive pesticides.

La mobilisation de Greenpeace aura duré longtemps, avec des actions sur le terrain et des campagnes de sensibilisation auprès des consommateurs. Le motif de cet abattage : la présence récurrente de pesticides dans les fruits et légumes proposés à la vente par E.Leclerc, et le fait que le distributeur ne s’engage pas à limiter ces pesticides. Face à la pression de Greenpeace, la centrale d’achats SOCAMIL, près de Toulouse, a décidé d’ouvrir le dialogue avec l’ONG en proposant la mise en place d’une commission mixte dont le but sera d’envisager des actions afin de diminuer la présence de pesticides dans les produits proposés à la consommation.

Si cette initiative est pour l’instant locale, elle pourrait prendre une dimension nationale car Greenpeace compte rester très mobilisé sur la question des pesticides dans l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer