Les parisiens, appelés à semer des fleurs

  • Publié le: lundi 29 février 2016

La mairie de Paris a décidé de lancer une grande campagne pour inciter les parisiens à participer activement à la vie écologique de la ville. Cette fois-ci, il n’est pas question de recyclage mais de semer des fleurs.

Paris est célèbre à travers le monde pour son architecture si reconnaissable. Des façades haussmanniennes dont sont cruellement absents les végétaux car les parisiens n’ont pas pour habitude de fleurir leurs balcons ou rebords de fenêtre. C’est pour remédier à cette situation que la mairie de Paris a décidé de lancé, le 16 mars prochain, son opération « Des graines à tous les étages » : 30 000 sachets de graines seront distribués gratuitement aux parisiens afin de végétaliser la ville. L’opération sera lancée depuis la Maison du jardinage, à Bercy, et ensuite relayée par les différentes mairies d’arrondissement. Les parisiens auront le choix entre des graines potagères, aromatiques ou des fleurs.

A partir de mai, la deuxième phase de la campagne sera lancée avec un concours photos. Les plantations photographiées ne seront pas seulement jugées pour leur beauté, mais aussi sur des critères environnementaux. Plusieurs prix récompenseront les plantations, dont un prix du public et un prix d’agriculture urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Convivialité au travail : des applis qui aident les RH

    Parmi les nombreux axes de développement de la RSE au sein de l’entreprise, la convivialité au travail est souvent listée comme le critère qui préoccupe le plus les salariés. Et désormais, pour développer des activités et sensibiliser tous les employés,

le Coin ESS

  • Je donne, l’application qui facilite les dons

    La Start-up ItiQiti vient de lancer une plateforme de don en ligne. Le site s’appelle sobrement Je donne et il propose de mettre en relation en quelques clics seulement les donateurs avec des associations. L’idée de départ derrière le projet