L’ONU décidée à sauver le monde

  • Publié le: lundi 28 septembre 2015

On se souvient des objectifs du millénaire, huit idées dont l’ONU avait fait sa priorité en 2000. Un nouveau cap vient d’être fixé vendredi dernier à New York avec l’adoption par les pays membres de 17 objectifs à mettre en œuvre d’ici 2030.

Grâce aux objectifs du millénaire, l’ONU avait réussi à avancer sur plusieurs fronts : la famine, la maladie, l’égalité professionnelle hommes-femmes… Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, et de nouvelles urgences ont émergé entre temps. C’est par exemple le cas de l’impact des changements climatiques. En adoptant ces 17 objectifs, l’ONU entend renforcer son engagement et répondre aux préoccupations des populations mondiales. L’accès à l’eau, aux énergies, la construction d’infrastructures, mais aussi la défense des océans et la préservation de la biodiversité font partie de cette nouvelle liste d’engagements.

Une liste impressionnante par ses ambitions… à tel point que la question du financement se pose sérieusement. Le dernier objectif affiché par l’ONU est d’ailleurs la mise en place de partenariats avec le secteur privé afin de lever des fonds pour faire vivre ce programme. Les nouveaux objectifs rentreront en vigueur le 1e janvier 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • La RATP émet son premier Green Bond

    La RATP vient tout juste d’émettre son premier Green Bond, un moyen pour la société de lever 500 millions d’euros pour accompagner ses projets de développement dans le cadre de la transition énergétique. Jeudi dernier, la Régie Autonome des Transports