Hype : des taxis à l’hydrogène en plein Paris

  • Publié le: vendredi 28 juillet 2017

Alors que les véhicules thermiques font désormais l’objet de critiques sévères du fait de leur pollution trop élevée, les moyens de transport cherchent plus que jamais de nouvelles solutions à proposer aux usagers. Hype, la compagnie de taxis à l’hydrogène a vu le jour fin 2015 et elle propose une flotte entièrement équipée de véhicules propres nouvelle génération. Une petite révolution en plein cœur de Paris.

Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, l’a annoncé dès sa nomination : la fin des véhicules thermique est proche et elle devrait avoir lieu dès 2040. Dans l’intervalle, il va donc falloir que les constructeurs et les usagers s’adaptent à de nouveaux types de véhicules. L’une des pistes envisagées et le déploiement de véhicules hydrogène. Un marché qui a encore du mal à décoller et donc le potentiel est tributaire du prix encore trop élevé de l’hydrogène lui-même. Pourtant, ça n’a pas découragé l’entreprise de taxis à l’hydrogène Hype de se lancer dans la course. Installée à Paris depuis décembre 2015, l’entreprise a lancé son activité au moment même où Paris accueillait la COP 21. De bons augures pour un projet eco-responsable.

Pour l’instant, la flotte ne compte que 15 véhicules qui fonctionnent tous grâce à une pile combustible alimentée par de l’hydrogène. La station pour recharger les voitures a été installée à deux pas de la tour Eiffel, à Alma-Marceau. Avec pour l’instant 45 000 passagers et 300 000 kilomètres au compteur, l’entreprise est actuellement en pleine expansion et elle espère séduire encore plus de clients. D’ici la fin 2017, elle devrait se doter de 50 taxis à l’hydrogène supplémentaires et ouvrir deux nouvelles stations à Versailles et à l’aéroport d’Orly.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les