Le recyclage des déchets électroniques encore trop insuffisant

  • Publié le: jeudi 28 janvier 2016

C’est dans une étude publiée il y a quelques jours que l’association de consommateurs UFC-Que Choisir a dressé le bilan du recyclage des déchets électroniques en France. Un bilan très mauvais qui prouve qu’il y a encore beaucoup de travail pour arriver à un meilleur taux de recyclage.

Si le recyclage global a gagné du terrain ces dernières années, les déchets d’équipements électriques et électroniques (les DEEE) restent à la traîne. Selon le rapport de l’UFC-Que Choisir, seulement 30% des DEEE ont été effectivement recyclés en 2014. En cause : seulement 38% des déchets jetés par les ménages français font l’objet d’une collecte en vue du recyclage. Pour l’association, ce sont les distributeurs qui représentent le maillon faible dans la chaîne de vie de ces produits ménagers. Car les magasins ont beau multiplier les points de collecte, il faut aussi informer les consommateurs sur les modalités de collecte et les possibilités de recyclage.

La collecte des DEEE est un enjeu crucial d’un point de vue environnemental, mais c’est aussi un levier économique important. De plus en plus d’initiatives se montent pour faire du recyclage des matériels électriques et électroniques leur fond de commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Convivialité au travail : des applis qui aident les RH

    Parmi les nombreux axes de développement de la RSE au sein de l’entreprise, la convivialité au travail est souvent listée comme le critère qui préoccupe le plus les salariés. Et désormais, pour développer des activités et sensibiliser tous les employés,

le Coin ESS

  • Je donne, l’application qui facilite les dons

    La Start-up ItiQiti vient de lancer une plateforme de don en ligne. Le site s’appelle sobrement Je donne et il propose de mettre en relation en quelques clics seulement les donateurs avec des associations. L’idée de départ derrière le projet