Les poulets Loué élevés aux énergies vertes

  • Publié le: vendredi 24 novembre 2017

De plus en plus d’entreprises s’engagent dans des démarches RSE pour diminuer leur empreinte carbone et ainsi adopter de nouvelles règles en matière de consommation de l’énergie. Dernier exemple en date : le groupe Loué qui élève des volailles s’est mis aux énergies vertes.

L’élevage de volaille sera-t-il la première filière industrielle à énergie positive en France ? C’est bien parti si on en juge par les transformations lancées par Loué sur ses différents sites de la Sarthe. La coopérative existe depuis une soixantaine d’années et elle souhaite amorcer sa transition énergétique. Pour cela, elle a développé un parc de production d’énergie verte avec six éoliennes installées dans les champs et 40 000 m2 de panneaux photovoltaïques sur les étables des volailles. Un changement de paysage impressionnant qui va de paire avec une nouvelle approche énergétique qui favorise les économies. Désormais, les besoins en électricité de l’intégralité du cycle d’élevage et d’abatage sont couverts par l’électricité verte produite grâce aux éoliennes et aux panneaux photovoltaïques.

Pour réaliser un tel projet, la coopérative a pu compter sur le soutien des communes avoisinantes mais aussi sur l’implication des habitants : c’est grâce à un financement participatif que tout le projet a été financé. Grâce à ce soutien, non seulement le budget pour les travaux a pu être atteint, mais en outre le chantier d’aménagement du paysage n’a rencontré aucune opposition de la part des riverains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

  • The North Face mise sur le recyclage

    Après avoir été l’une des premières grandes marques à s’intéresser à la collecte de vêtements à recycler, The North Face devient la première marque à proposer d’acheter des vêtements réparés dans ses magasins. Quelques mois après avoir été pointée du doigt

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement