En Allemagne, les voitures électriques font marche arrière

  • Publié le: mardi 23 mai 2017

Alors que l’Allemagne ambitionnait un développement rapide et ambitieux de son parc de voitures électriques, le gouvernement d’Angela Merkel a été obligé de revoir ses objectifs à la baisse en renonçant purement et simplement à son objectif pour 2020.

Compter 1 million de voitures électriques en Allemagne à l’horizon 2020, c’était la volonté d’Angela Merkel. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Le Plan National pour le Développement de l’Electromobilité avait été annoncé en 2009, mais aujourd’hui le constat est sévère et l’Allemagne ne compte que 34 000 voitures électriques sur ses routes. En cause, la lenteur des constructeurs allemands à mettre en place une offre intéressante de véhicules électriques à un prix attractif. Mais surtout, le réseau de bornes de recharge n’est pas encore prêt, et ce point noir suffit à faire fuir les éventuels clients. Afin de donner un coup de pouce aux véhicules électriques, le gouvernement Merkel a décidé en juillet 2016 de mettre en place une prime de 4 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique neuf. Les premiers effets de cette prime se font sentir puisqu’en mars dernier, les immatriculations de voitures électriques ont fait un bond spectaculaire de 98% en comparaison avec mars 2016. Un bond qui ne représente que 2 000 voitures mises en circulation. L’Allemagne est encore loin du compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer