Danone veut soutenir la filière bio

  • Publié le: vendredi 23 février 2018

Le groupe Danone, géant de l’alimentaire, a décidé de réorienter sa stratégie commerciale en faveur de la filière bio. L’entreprise a officiellement pris plusieurs décisions pour modifier son offre de produits en incluant beaucoup plus de produits bio. Pour mettre en place cette nouvelle stratégie commerciale, Danone va investir 5 millions d’euros dans la filière agricole.

N’y aura-t-il bientôt que des yaourts bio dans les rayons des supermarchés ? C’est le pari de Danone qui souhaite investir massivement dans le développement de son offre bio. Alors que les produits bio ont le vent en poupe, et que leurs ventes en France ne cessent de progresser, le fabricant compte bien se positionner en leader de ce marché.

Danone a ainsi annoncé, fin février, son nouveau plan de développement pour une offre bio. La première ambition du groupe est de proposer, d’ici 2020, une offre de produits bio pour chacune de ses marques infantiles. Encore plus ambitieux : le groupe Danone veut que, d’ici 2025, tous ses yaourts soient fabriqués à partir de produits cultivés dans le cadre d’une agriculture régénératrice, c’est-à-dire qui préserve les sols grâce à un usage très restrictif des produits chimiques. Le but de Danone est d’avoir 100% de ses ingrédients produits dans ces conditions sur le sol français.

L’entreprise a annoncé qu’elle comptait investir 5 millions d’euros afin de soutenir la filière agricole dans ces transformations. Danone travaille avec un peu plus de 2 300 agriculteurs français. Le groupe a annoncé que 100 éleveurs de vaches laitières allaient être accompagnés dans une reconversion bio de leurs exploitations. Pour financer une partie de ce projet, Danone compte aussi sur la mobilisation de ses propres clients. Le groupe lancera, en septembre 2018, un « Green Friday » : ce jour-là, toutes les ventes effectuées par Danone serviront à financer le projet d’agriculture bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • SoUse : l’économie participative a son moteur de recherche

    Grâce au financement de la Maif, le moteur de recherche SoUse a été lancé il y a quelques mois. Son but : rendre plus visible les acteurs de l’économie participative et circulaire afin de mieux accompagner les clients dans leurs recherches.