En Libye : enquête sur le réseau d’esclavage

  • Publié le: mercredi 22 novembre 2017

C’est la chaine de télévision anglo-saxonne CNN qui a dévoilé l’affaire : des hommes vendus comme main d’oeuvre en Libye. Le retour de l’esclavage sur le devant de la scène internationale a profondément choqué la communauté internationale et plusieurs manifestations ont eu lieu dans le monde. Pour l’instant, l’affaire est entre les mains de la justice libyenne et les autorités de Tripoli ont chargé une commission d’enquête de faire la lumière sur ce cas d’esclavage moderne.

Ils devront « appréhender et soumettre les responsables à la justice ». C’est la feuille de route que le gouvernement libyen a donné aux membres de la commission d’enquête chargée de démanteler le trafic d’êtres humains dans le pays. L’affaire a éclaté début novembre quand la chaine CNN a diffusé un reportage filmé non loin de la capitale libyenne, Tripoli. On y voyait un marché aux esclaves dans lequel les jeunes hommes étaient vendus aux enchères, le montant de chaque transaction pouvant aller jusqu’à 1 200 dinars libyens. Ces hommes sont tous des réfugiés qui ont tenté de fuir l’Afrique pour se rendre en Europe via la Libye. Là, ils tombent entre les mains de passeurs ou sont même kidnappés pour se retrouver ensuite enfermés jusqu’à la vente. Battus et enfermés par dizaines dans des cages, ils sont ensuite vendus au plus offrant, le plus souvent pour servir de main d’oeuvre dans des fermes. La communauté internationale s’est indignée de cette pratique et de la violation des Droits de l’Homme qu’elle constitue, mais l’ONU laisse pour l’instant les autorités libyennes mener leur enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS