Lego défend ses valeurs RSE contre le Daily Mail

  • Publié le: mardi 22 novembre 2016

La marque de jouets danoise vient d’annoncer sa volonté de ne plus faire de publicité dans les pages du Daily Mail. Une décision qui s’explique par les valeurs de RSE défendues par Lego.

Le journal britannique Daily Mail est bien connu pour ses prises de position extrêmes, au point d’avoir acquis la réputation d’un titre de presse raciste, xénophobe, misogyne et homophobe. Début novembre, la marque Lego a acheté un encart publicitaire dans les pages du Daily Mail pour communiquer sur une offre promotionnelle. Mais certains clients qui ont acheté le journal pour bénéficier de cette offre ont été tellement choqués par les idées défendues dans le journal qu’ils en ont averti Lego. Une remontée d’informations qui a entraîné une réaction radicale de la part de la marque qui défend, depuis plusieurs années, une vision progressiste de la société.

La marque Lego a publiquement annoncé qu’à l’avenir, elle ne travaillera plus avec le Daily Mail. Cette sanction commerciale est un coup dur pour le journal et d’autres titres de presse pourraient être concernés, d’autant que les citoyens se mobilisent. Depuis août dernier, des britanniques ont mis au point la campagne Stop Funding Hate (Arrêtez de financer la haine) pour exhorter les marques à prendre leurs responsabilités vis-à-vis des medias avec lesquels elles travaillent. En achetant des espaces publicitaires à des médias qui entretiennent la haine et stigmatisent certaines minorités, les marques financent indirectement des messages haineux. Le désengagement public de Lego est une première victoire pour cette campagne et cela inspirera peut-être d’autres entreprises à défendre leurs valeurs RSE jusque dans leur stratégie média.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • La RATP émet son premier Green Bond

    La RATP vient tout juste d’émettre son premier Green Bond, un moyen pour la société de lever 500 millions d’euros pour accompagner ses projets de développement dans le cadre de la transition énergétique. Jeudi dernier, la Régie Autonome des Transports