France : le budget 2016 s’engage en faveur de la solidarité

  • Publié le: jeudi 22 octobre 2015

Lundi dernier, les députés français ont voté un amendement prévoyant que 25% de la Taxe sur les transactions financières soient affectés à l’Agence française pour le développement. Une enveloppe qui a pour but de donner à l’agence les moyens de mener à bien ses missions.

La position des députés étaient claire : le budget 2016 devait prendre en compte un plus grand engagement de la France en matière de solidarité internationale. Avec leur amendement porté à la loi de finances 2016, ils ont tenu bon et débloquent donc 233 millions d’euros pour l’aide au développement international. Pour rappel, la mission de l’Agence française pour le développement est d’intervenir dans les pays pauvres en soutenant des projets de développement durable. Une mission coûteuse qui est sensé traduire l’engagement de la France à l’échelle internationale.

Outre cette augmentation d’enveloppe décidée par les députés, l’Agence pourra également compter sur une augmentation de son budget de 100 millions d’euros voulue par le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les