Une start-up marseillaise primée par le Ministère de l’économie

  • Publié le: lundi 21 décembre 2015

En parallèle de la COP 21, la France a voulu mettre en valeur les start-up hexagonales les plus innovantes en matière développement durable grâce au projet French Tech. A cette occasion, le Ministère de l’économie a décerné les prix du concours sur les innovations technologiques. A la première place, on retrouve une start-up marseillaise, Enogia, qui recycle le gaz perdu pour en faire de l’électricité.

C’est en 2009 que l’aventure d’Enogia commence avec une idée simple : utiliser les gaz perdus rejetés par les moteurs pour en faire de l’électricité. Ou comment résoudre un problème de pollution quotidienne tout en fournissant une nouvelle source d’énergie à la population. Cette revalorisation des gaz s’effectue à l’aide de turbines spécialement conçues et fabriquées par Enogia. Au lieu de s’évaporer dans la nature, le gaz est donc récolté puis utilisé à des fins énergétiques.

La petite entreprise marseillaise compte désormais dix-sept employés, et avec le partenariat qu’elle a signé avec IFP Energies Nouvelles, elle espère encore développer sa technologie pour se montrer plus compétitive. Déjà présente en France, en Italie et en Chine, la start-up espère bien toucher le marché mondial dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les