La Slow Cosmétique, une initiative ludique

  • Publié le: mercredi 21 octobre 2015

C’est devenu un phénomène à la mode, largement relayé par les médias : la slow cosmétique s’impose peu à peu comme un nouveau moyen de consommer les produits cosmétiques de manière responsable.

A l’origine du mouvement Slow Cosmétique, il y a un constat : malgré la réglementation qui impose aux fabricants d’afficher la liste des composants d’un produit de beauté, la majorité des consommateurs ne sait pas à quoi correspondent ces ingrédients. Pour faire la part des choses, la slow cosmétique invite donc les consommateurs à apprendre à reconnaître les ingrédients néfastes pour la planète et pour la peau. Une initiative ludique qui fait de la transparence son cheval de bataille.

Pour aller plus loin, l’association Slow Cosmétique décerne une mention spéciale aux marques dont les produits correspondent aux critères de qualité et de transparence. Avec des notes allant de 1 à 3 étoiles, la mention permet aux consommateurs de mieux se repérer dans une offre de cosmétique biologique qui ne cesse de s’étoffer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

  • The North Face mise sur le recyclage

    Après avoir été l’une des premières grandes marques à s’intéresser à la collecte de vêtements à recycler, The North Face devient la première marque à proposer d’acheter des vêtements réparés dans ses magasins. Quelques mois après avoir été pointée du doigt

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement