Les océans gravement menacés par les déchets plastiques

  • Publié le: jeudi 21 janvier 2016

C’est un véritable cri d’alarme que vient de lancer la fondation de la navigatrice Ellen McArthur. Alors que le sommet de Davos s’ouvrait hier, la fondation a publié un rapport pour interpeller l’opinion internationale sur le danger couru par les océans à cause de l’augmentation des déchets plastiques.

Le plastique est présent partout dans la vie quotidienne. Fabriqué à partir de pétrole, il représente un enjeu économique important, mais c’est cette fois son impact sur l’environnement qui est pointé du doigt. Le rapport dévoilé par la fondation McArthur présente des chiffres alarmants. Selon lui, beaucoup trop de plastique se retrouve dans les océans. A l’heure actuelle, pour cinq tonnes de poisson, on trouve une tonne de plastique dans l’océan. Une pollution inquiétante et néfaste pour l’environnement. D’autant que l’augmentation constante des produits et emballages en plastique entraînent des projections très pessimistes. La fondation estime que d’ici 2025, le rapport passera à 3 tonnes de poisson pour une tonne de poisson. L’écart diminuera jusqu’à trouver un équilibre entre plastique et poissons d’ici 2050.

Pour résoudre le problème, il faudrait à la fois réduire la production de plastique, trouver d’autres matériaux de fabrication que le pétrole, envisager de nouvelles méthodes de recyclage… Autant de problèmes qui exigent une mobilisation des états et du secteur privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les