Natixis ne veut plus financer l’industrie du charbon

  • Publié le: lundi 19 octobre 2015

La nouvelle est tombée la semaine par communiqué de presse : la banque internationale Natixis a décidé de ne plus financer d’activité industrielle en rapport avec le charbon thermique. Une décision qui s’inscrit dans une démarche responsable en faveur de l’environnement.

Depuis plusieurs années, le charbon n’a plus le en poupe. Pointé du doigt pour ces méfaits sur l’environnement mais aussi pour les aspects sécuritaires souvent négligés par les exploitants, le charbon représente une source d’énergie en voie de disparition. Pour renforcer encore ce processus, Natixis a décidé de tirer un trait sur le financement de l’industrie charbon. Concrètement, cela signifie que la banque n’investira plus dans les sociétés dont au moins 50% de l’activité repose sur des centrales électriques au charbon ou bien des mines de charbon thermique.

Outre l’aspect image de marque et l’engagement en faveur de la préservation de l’environnement, cette décision démontre bien que désormais les énergies alternatives ont la faveur des entreprises. Chez Natixis, les énergies renouvelables représentent déjà plus de 60% des financements dans le domaine de la production électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer