Afghanistan : le fléau du travail des enfants

  • Publié le: mardi 19 juillet 2016

Alors même que les lois internationales font tout pour enrayer le travail des mineurs, le problème demeure plus que jamais d’actualité en Afghanistan. Des enfants risquent quotidiennement leur vie dans des conditions de travail déplorables sans que les autorités trouvent de solution efficace.

L’Afghanistan n’est pas seulement un pays en guerre, ravagé par plusieurs années de conflit armé. C’est aussi l’un des pays les plus pauvres dans le monde avec un taux de chômage atteignant 40%. Dans un contexte où les habitants manquent de tout, les enfants représentent une main d’œuvre bon marché pour les patrons et une source de revenus vitale pour les familles. Mais ce système fonctionne au détriment de la santé des enfants.

L’ONG Human Rights Watch, qui observe et témoigne des atteintes aux droits de l’homme partout dans le monde, a publié le 13 juillet dernier un rapport accablant sur l’état actuel du marché du travail des enfants en Afghanistan. Pour l’organisation, le manque de contrôle de la part des autorités n’est pas loin de la permissivité. Des enfants âgés de seulement 8 ans peuvent ainsi travailler tous les jours dans des conditions alarmantes où leur sécurité n’est pas assurée. Ces enfants déscolarisés sont exposés au risque d’accident grave voire de mort sur leurs lieux de travail.

Dans son rapport, l’ONG recommande d’augmenter le nombre d’inspecteurs du travail afin de mieux faire appliquer la réglementation qui interdit le travail des enfants. Mais les auteurs du rapport admettent eux-mêmes que la tâche restera très difficile tant que la misère en Afghanistan  n’aura pas été éradiquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer