Aux États-Unis aussi le charbon n’a plus la côte

  • Publié le: mardi 19 janvier 2016

Alors que la Chine a récemment annoncé un moratoire sur la création de nouvelles mines de charbon, c’est au tour des États-Unis de mettre un coup de frein sur l’industrie du charbon.

Barack Obama l’avait annoncé dans son dernier discours sur l’état de l’Union : son administration compte se pencher de près sur le secteur du charbon. Car si les États-Unis sont le second pays le plus pollueur au monde, c’est notamment à cause de ses mines de charbon qui représentent à elles seules 28% des émissions de gaz à effet de serre du pays. Le gouvernement fédéral compte revoir les modalités d’ouverture des mines sur les territoires fédéraux. En effet, 40% du charbon extrait dans le pays provient de mines situées sur des terrains appartenant à l’état. La démarche du gouvernement vise donc à mieux réglementer l’obtention d’autorisation pour l’ouverture de nouvelles mines.

Pendant toute la durée qu’il faudra à l’administration américaine pour travailler sur ce dossier, aucune autorisation de création d’une nouvelle mine de charbon ne sera accordée. Une décision qui devrait avoir peu d’impact sur le secteur qui connait déjà un ralentissement important depuis plus d’un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • The North Face mise sur le recyclage

    Après avoir été l’une des premières grandes marques à s’intéresser à la collecte de vêtements à recycler, The North Face devient la première marque à proposer d’acheter des vêtements réparés dans ses magasins. Quelques mois après avoir été pointée du doigt

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement