Écologie : Ségolène Royal peine à mobiliser les entreprises

  • Publié le: jeudi 18 février 2016

Lundi dernier, la ministre de l’écologie a annoncé trois propositions pour mobiliser les entreprises et les inviter à s’engager dans la transition énergétique.

Ségolène Royal vient tout récemment de se voir confié le rôle de présidente de la COP21 après la démission de Laurent Fabius. Une fonction qui met encore plus la ministre au cœur des enjeux de transition énergétique. Lundi, la ministre a ainsi voulu lancer trois initiatives dans le but d’encourager le secteur privé à adopter un modèle économique bas-carbone. Elle souhaite que les entreprises se fixent une contribution climat à l’instar de celle adoptée par la COP21 ; qu’un registre public recense les contributions des entreprises pour que la ministre en fasse la promotion ; et enfin que les entreprises deviennent des ambassadrices de la transition énergétique, notamment en se montrant exemplaires.

Ces mesures ne proposent aucun modèle précis et n’établissent dans le but de soutenir ou d’accompagner les entreprises. Elles n’aboutiront à aucune législation. Leur impact sur la mobilisation des entreprises risque donc d’être très limité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • La RATP émet son premier Green Bond

    La RATP vient tout juste d’émettre son premier Green Bond, un moyen pour la société de lever 500 millions d’euros pour accompagner ses projets de développement dans le cadre de la transition énergétique. Jeudi dernier, la Régie Autonome des Transports