Facebook : le dispositif anti-suicide généralisé

  • Publié le: vendredi 17 juin 2016

Les GAFA, ces grosses entreprises du net américaines, font de plus en plus d’efforts pour montrer leur responsabilité face aux comportements à risque de leurs utilisateurs. Après Apple et Google qui ont mis en place des aides pour les utilisateurs en détresse, c’est au tour de Facebook de s’engager publiquement en généralisant son système anti-suicide.

Le dispositif anti-suicide a été créé par Facebook en début d’année 2015. Jusqu’à maintenant, il ne concernait que les comptes des utilisateurs américains, mais le réseau social vient de le généraliser à l’ensemble des pays. Le principe est simple : dès qu’un utilisateur remarque une publication suggérant des tendances suicidaires chez un autre utilisateur, il peut la signaler auprès des modérateurs de Facebook. Il indique alors que le message publié présente un risque de suicide. Cette option de signalisation permet de contacter directement la personne potentiellement en danger. Dans le même temps, Facebook lance un dispositif d’alerte qui s’affiche sur le compte de la personne. Outre l’affichage d’un message de soutien, la personne se voit aussi proposer plusieurs options comme contacter un ami ou entrer en contact avec une assistance spécialisée. Avec un tel dispositif, Facebook veut en priorité lutter contre les cas d’isolement et offrir une chance à ceux qui en ont besoin de se faire aider.

Avec plus d’un milliard de comptes répertoriés dans le monde, Facebook est devenu le point de mire de nombreuses associations parentales à travers le monde. Les cas de harcèlement virtuel ont en effet inquiété l’opinion publique et avec la mise en place de ce dispositif anti-suicide, Facebook compte bien prouver son implication dans ces questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les