Paris : des vignettes anti-pollution dès janvier

  • Publié le: vendredi 16 décembre 2016

Alors que les pics de pollution se suivent depuis plusieurs jours à Paris et dans d’autres grandes villes, le projet de vignette anti-pollution avance bien et se prépare à entre en fonction dès janvier 2017.

La qualité de l’air a rarement été autant discutée en région parisienne et dans les grandes agglomérations de l’hexagone que cette année. En effet, 2016 a vu se succéder de nombreux pics de pollution entre l’été et l’automne. Des dépassements répétés des seuils acceptables qui affolent les autorités et rendent plus légitimes les systèmes anti-pollution défendus par les élus. A Paris, Anne Hidalgo peut donc défendre son projet de vignette Crit’air pour lutter contre les véhicules trop pollueurs. La vignette, qui ne sera accordée qu’aux véhicules de moins de 20 ans, servira de précieux sésame pour les conducteurs qui voudront rouler dans Paris. Sans la vignette, interdiction de rouler sous peine d’être verbaliser. Le système, présenté il y a déjà quelques mois, avait rencontré un intérêt mitigé. Désormais, il semble que les parisiens y soient plus favorables.

La vignette Crit’Air anti-pollution ne rentrera en fonction qu’en janvier 2017 mais elle est déjà en vente. D’après les chiffres de la mairie de Paris, 120 000 vignettes ont d’ores et déjà été vendues. Il faut dire que la campagne de communication menée par Anne Hidalgo est efficace : 6 500 décès prématurés sont imputés chaque année à la pollution de l’air. Un chiffre qui fait réfléchir alors que les épisodes de pollution aux particules fines se sont multipliés ces dernières semaines. A leur tour, d’autres grandes villes de France comme Grenoble planchent sur la mise en place d’un système de vignette pour bannir les véhicules trop vieux et trop polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Orangina muscle sa stratégie RSE

    En moins de deux ans, le groupe français Orangina a réussi un pari ambitieux : repenser complètement sa stratégie RSE en améliorant non seulement son bilan carbone mais aussi le bien-être de ses salariés. Après avoir investi 100 millions d’euros

le Coin ESS

  • Je donne, l’application qui facilite les dons

    La Start-up ItiQiti vient de lancer une plateforme de don en ligne. Le site s’appelle sobrement Je donne et il propose de mettre en relation en quelques clics seulement les donateurs avec des associations. L’idée de départ derrière le projet