COP 21 : la France veut une concrétisation des décisions

  • Publié le: mardi 12 janvier 2016

C’est par la voix du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, également président de la COP 21, que la France a fait savoir sa volonté de mettre en pratique les bonnes résolutions prises lors du sommet de Paris. Laurent Fabius, dans un entretien accordé au journal Le Monde, réaffirme la nécessité d’un engagement fort de tous les pays.

« 2015 a été l’année des négociations et des décisions, 2016 doit être l’année de l’application et de l’action. » C’est par ces mots que le ministre des Affaires étrangères résume l’état d’esprit du gouvernement français. Il évoque notamment la transition énergétique en insistant sur l’importance de s’engager sur la voie d’une économie bas-carbone et d’investir dans les énergies renouvelables. Autre point important : Laurent Fabius envisage de profiter du prix bas du pétrole pour « alléger, voire supprimer les aides aux énergies fossiles ».

Le prochain sommet sur le climat, baptisé COP 22, aura lieu au mois de novembre 2016 au Maroc. D’ici là, les états vont avoir un peu moins d’un an pour mettre en place les bases de la transition énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

le Coin ESS