Droit du travail : Deutsche Telekom très critiqué aux États-Unis

  • Publié le: lundi 11 janvier 2016

L’entreprise allemande Deutsche Telekom est actuellement pointée du doigt aux États-Unis pour son non respect du droit du travail. Une situation difficile qui trouve un écho en Europe où les critiques sont de plus en plus nombreuses ; une pétition a même été lancée pour forcer l’entreprise à revoir sa position.

C’est la filiale américaine de l’opérateur téléphonique allemand qui est au cœur du scandale. T-mobile US fait actuellement l’objet de vives critiques car le Labor Relations Board, l’agence de contrôle du droit du travail en Amérique, a mis à jour de nombreuses pratiques illégales portant atteinte aux droits des salariés. T-mobile US, afin d’être plus compétitif, serait ainsi très peu regardant quant aux conditions de travail de ses employés, et aurait recours à des pratiques illicites.

Autant d’arguments qui mettent en mauvaise posture la société-mère, Deutsche Telekom, car les investisseurs de cette dernière commencent à s’exprimer publiquement sur la question. L’un des investisseurs, le fond de pension APG Asset Management, a ainsi demandé des comptes à la société allemande. Ce fond de pension avait notamment fait parler de lui en 2011, lorsqu’il s’était retiré du capital de Wal-Mart pour des raisons de non-respect des travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS