Des voiliers pour transporter les marchandises

  • Publié le: lundi 9 novembre 2015

Pour répondre aux problématiques de transport des marchandises et de réduction du bilan carbone, de nombreuses initiatives ont vu le jour. L’une des plus originales est certainement TOWT, une entreprise qui permet de transporter les marchandises sur un bateau à voiles.

Le projet était osé : en 2009, le breton Guillaume Le Grand décide de fonder une société de transport pas comme les autres, qui permettra de livrer des marchandises sur un bateau à voiles. Six ans plus tard, l’entreprise est florissante, a engagé quatre personnes, et elle dessert maintenant plusieurs ports : Douarnenez, Lorient, Concarneau, Nantes, Royan, Paimbeuf et même Bordeaux. Avec le succès grandissant de l’entreprise, de nouveaux ports sont régulièrement ajoutés : depuis cette année, le voilier La Biche passe par le port de l’île d’Yeu, une véritable aubaine pour les petits producteurs locaux qui peuvent ainsi espérer toucher une plus grande clientèle en étendant leur secteur de vente.

Grâce à ce mode de transport très respectueux de l’environnement, le transport n’utilise pas de pétrole et ne rejette donc pas de CO2 dans l’air. Un bilan écologique qui fait figure d’exemple et prouve que des alternatives aux modes de transport traditionnels sont possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • La RATP émet son premier Green Bond

    La RATP vient tout juste d’émettre son premier Green Bond, un moyen pour la société de lever 500 millions d’euros pour accompagner ses projets de développement dans le cadre de la transition énergétique. Jeudi dernier, la Régie Autonome des Transports