La distribution française mutualise ses efforts de RSE

  • Publié le: mercredi 9 mars 2016

Plusieurs enseignes de distribution françaises ont choisi de se réunir au sein d’un groupe, Le Club Génération Responsable, pour partager leurs expériences et faire avancer les questions de RSE plus vite dans l’hexagone.

Picard, Maisons du Monde, Carglass, Castorama, Les Mousquetaires… ces enseignes concurrentes font toutes partie des distributeurs les plus importants en France. Désormais, elles font aussi partie d’un club pas comme les autres : Le Club Génération Responsable a pour vocation de réunir les responsables RSE de toutes ces enseignes pour échanger sur les problématiques de RSE et faire avance le sujet dans l’hexagone. La concurrence n’est plus à l’ordre du jour : il s’agit de partager les bonnes pratiques de chacun pour faire avancer le groupe. Car si certaines entreprises sont notoirement connues pour être à la pointe en matière de solutions RSE, d’autres peinent encore à mettre le pied à l’étrier.

Partager les bonnes pratiques des bons élèves en toute transparence est donc l’occasion de combler un fossé et d’accompagner les débutants en les aidant à bâtir une stratégie RSE performante. A terme le groupe compte aussi travailler de manière collective sur certains problèmes précis rencontrés dans le secteur de la distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Convivialité au travail : des applis qui aident les RH

    Parmi les nombreux axes de développement de la RSE au sein de l’entreprise, la convivialité au travail est souvent listée comme le critère qui préoccupe le plus les salariés. Et désormais, pour développer des activités et sensibiliser tous les employés,

le Coin ESS

  • Je donne, l’application qui facilite les dons

    La Start-up ItiQiti vient de lancer une plateforme de don en ligne. Le site s’appelle sobrement Je donne et il propose de mettre en relation en quelques clics seulement les donateurs avec des associations. L’idée de départ derrière le projet