Les taxis londoniens passent au vert

  • Publié le: vendredi 8 décembre 2017

Les célèbres « blacks cabs » anglais vivent une petite révolution : depuis le début de la semaine, de nouveaux modèles sont entrés en circulation et ils roulent désormais à l’électrique. Londres, qui souhaitent faire diminuer son taux de pollution dans les années à venir, compte sur les taxis pour montrer l’exemple en matière de mobilité eco-responsable.

Depuis mardi 8 décembre, la flotte des taxis londoniens a amorcé un virage en faveur des énergies renouvelables. Le nouveau modèle, légèrement plus grand que l’ancien (il peut transporter jusqu’à six voyageurs), fonctionne désormais avec un moteur électrique. Il offre une autonomie de 129 km et est doté d’un générateur électrique de réserve pour augmenter cette autonomie en cas d’urgence. Pour le recharger, il suffit de le brancher à une borne de recharge électrique.

Pour le fabricant, ce nouveau modèle offre plusieurs avantages : les chauffeurs de taxis devraient économiser environ 100 livres de carburant par semaine, ce qui devrait rendre ce nouveau véhicule attractif. Et par ailleurs, il rejette dans l’atmosphère dix fois moins de C02 que les anciens modèles diesel. A terme, les 9 000 taxis noirs de la capitale britannique doivent passer à l’électrique d’ici 2021. Seule ombre au tableau : ce nouveau modèle de taxi électrique coûte 62 000 euros, c’est-à-dire un peu plus de 10 000 euros de plus que l’ancien modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

le Coin ESS