Akolyt : l’appli qui coach les conducteurs

  • Publié le: mardi 8 mars 2016

Les applications développées pour accompagner les consommateurs dans une démarche responsable sont légion. Parmi les dernières nées, on compte désormais des aides à la conduite comme Akolyt. Sa promesse : conduire de façon écologique… et économique.

C’est la start-up parisienne Drust qui est à l’origine du projet Akolyt. Leur idée de départ était simple : proposer un assistant de conduite pour aider les conducteurs à adopter de meilleurs réflexes de conduite. Les eco-conducteurs peuvent non seulement diminuer leurs rejets de CO2, mais ils peuvent aussi réduire leur consommation de carburant, et donc faire des économies au quotidien. Pour se faire, il faut brancher un boîtier sur la prise diagnostic de la voiture. Grâce au Bluetooth, l’application enregistre toutes les données dont elle a besoin sur la conduite : des informations sur le moteur, le freinage, les changements de vitesse… Grâce à ces informations collectées, elle peut alors alerter le conducteur pour qu’il adapte au mieux sa conduite.

L’application doit bientôt être disponible à la vente au prix de 119€. Un investissement qui permettra aux conducteurs de faire des économies non négligeables sur leur facture de carburant annuelle tout en faisant un geste pour la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • La RATP émet son premier Green Bond

    La RATP vient tout juste d’émettre son premier Green Bond, un moyen pour la société de lever 500 millions d’euros pour accompagner ses projets de développement dans le cadre de la transition énergétique. Jeudi dernier, la Régie Autonome des Transports