La Chine freine sur le charbon

  • Publié le: vendredi 8 janvier 2016

C’est une décision surprenante mais bienvenue : la Chine a récemment annoncé un moratoire de trois ans interdisant l’ouverture de nouvelles mines de charbon. La décision a pris effet au 1e janvier 2016.

En Chine, la question de l’énergie est un point sensible. Accroché au charbon, une ressource dont il dispose largement dans son sol, le pays est peu enclin à développer des énergies alternatives. Or la pollution est devenue un problème de taille puisque la Chine est le pays le plus pollueur du monde. Une pollution dont la population chinoise est d’ailleurs la première victime, notamment à Pékin où les alertes se sont banalisées. Pourtant, ce qui a motivé la décision chinoise, ce n’est pas tant l’environnement que l’économie. La demande mondiale en charbon baisse toujours, ce qui fait chuter les prix, et même la consommation nationale de charbon est légèrement en baisse.

La décision de Pékin a été très bien accueillie par les écologistes. En effet, l’exploitation du charbon est particulièrement dangereuse pour l’environnement et les populations : déforestation, pollution de l’air, de l’eau, glissements de terrain dus aux mines… Il reste à voir quelle décision Pékin prendra pour les mines existantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les