Vers un mouvement catholique mondial pour le climat ?

  • Publié le: vendredi 7 octobre 2016

La révolution énergétique est en marche chez les ONG chrétiennes. Sept d’entre elles ont annoncé cette semaine leur volonté de se désengager des entreprises qui financent les énergies fossiles. Une prise de position qui souligne une profonde mutation en matière de responsabilité financière.

Ce n’est pas la première fois que des organisations catholiques retirent leurs actifs de fonds de placement ou d’entreprises liées au secteur des énergies fossiles. Mais cette fois, ce sont sept organisations qui ont annoncé en même temps leur volonté de changement pour adhérer à un modèle financier plus responsable. Selon les représentants de ces organisations catholiques, le changement est motivé par une prise de conscience et l’envie de peser sur le débat mondial concernant les énergies renouvelables. Pour les ONG catholiques, il n’est plus possible de ne pas sanctionner des entreprises dont l’activité est préjudiciable au bien-être des habitants de la planète. Le changement climatique induit par l’activité industrielle porte atteinte en priorité à des populations déjà fragilisées en les exposant à des sécheresses, des famines et des migrations climatiques causées par la destruction de leurs zones d’habitation.

La prise de position des organisations catholiques est plus que jamais marquée, et cette tendance n’est pas à prendre à la légère. D’abord parce que ces organisations peuvent représenter des apports financiers très importants pour les compagnies visées. Ensuite parce qu’avec ce mouvement mondial pour le climat, la question de la position du Vatican risque de se poser très bientôt. Le Vatican possède des actifs répartis dans plusieurs secteurs d’investissement, y compris celui des énergies fossiles. Le pape François n’a pas caché sa volonté de mettre en marche une révolution énergétique, et si pour l’instant le Vatican n’a pas modifié la répartition de ses actifs, il pourrait très bien le faire dans les mois qui viennent. Cela représenterait un coup dur pour les énergies fossiles et un formidable soutien pour les énergies vertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS