General Electric construira son éolienne géante en France

  • Publié le: mercredi 7 mars 2018

Début mars, General Electric a annoncé sa volonté de s’engager dans un nouveau projet d’éolienne offshore. L’entreprise compte fabriquer la plus grande éolienne offshore du monde afin de se positionner en leader sur ce marché devenu stratégique. Et c’est la France qui a été choisie pour accueillir la construction de ce modèle d’éolienne XXL.

Le projet imaginé par General Electric est unique en son genre, et pour cause : l’entreprise américaine spécialisée dans le secteur de l’énergie compte fabriquer la plus grande éolienne offshore du monde. Cette géante des mers se nomme Haliade-X, et ses proportions donnent le vertige : d’une hauteur totale de 260 mètres, elle sera munie d’un rotor de 220 mètres. Chacune de ses pales mesurera pas moins de 107 mètres, ce qui permettra à l’éolienne de couvrir une surface balayée de 38 000 m2. Un chiffre qu’aucune autre éolienne en mer n’est capable d’atteindre à l’heure actuelles. Du fait de ses dimensions impressionnantes, l’éolienne Haliade-X devrait posséder un facteur de charge entre 5 et 7 points supérieurs aux autres turbines qui sont actuellement disponibles sur le marché. Mais le chiffre le plus important est celui de la puissance annoncée. L’Haliade-X a été conçue pour être deux fois plus performante que les autres éoliennes offshore : elle affichera une capacité de production de 12 mégawatts.

Pour donner vie à ce projet énergétique grandiose, General Electric a choisi la France. Près de la moitié de ses 400 millions de dollars seront investis sur le territoire français pour le développement et la fabrication de la future éolienne. La production sera répartie entre deux sites, l’usine de Saint-Nazaire (qui fabriquera les nacelles) et celle de Cherbourg (qui fabriquera les pales). 500 nouveaux emplois devraient être créés pour faire face à cette nouvelle production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • SoUse : l’économie participative a son moteur de recherche

    Grâce au financement de la Maif, le moteur de recherche SoUse a été lancé il y a quelques mois. Son but : rendre plus visible les acteurs de l’économie participative et circulaire afin de mieux accompagner les clients dans leurs recherches.