Le Parlement européen s’attaque à la qualité de l’air

  • Publié le: vendredi 6 novembre 2015

Si l’Union Européenne essaye depuis plusieurs années de faire figure de bon élève en matière d’environnement, les associations écologistes lui reprochent pourtant régulièrement de ne pas être assez ambitieuse dans sa politique verte. Les eurodéputés ont décidé donc décidé de se saisir de la question de la qualité de l’air pour proposer un projet plus ambitieux : abaisser les plafonds des six principaux polluants.

Avec 400 000 décès imputés par an, la pollution de l’air est un sujet préoccupant. Et si les différents polluants font l’objet de contrôles rigoureux, il n’en reste pas moins que leur présence dans l’air est une atteinte à la santé. Afin de limiter au maximum les effets polluants, le Parlement Européen a décidé d’imposer de nouveaux taux aux Etats membres pour six polluants parmi lesquels les particules fines et le dioxyde de souffre.

Le but doit être atteint par les Etats à l’horizon 2030, mais le Parlement a également un objectif a mi-parcours pour l’année 2020. Le texte doit désormais passer au Conseil des ministres de l’UE pour être ratifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • FarmerLine : quand l’ESS aide à développer l’agriculture

    En juin dernier, les deux jeunes fondateurs de la start-up FarmerLine, basée au Ghana, ont reçu le prix international Roi-Baudoin dans la catégorie développement. Un prix qui récompense leur contribution exceptionnelle au développement en Afrique. Avec leur application innovante, les