Catastrophes naturelles : les soutiens humanitaires pas assez adaptés

  • Publié le: lundi 5 octobre 2015

Le 24 septembre dernier, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a présenté son rapport sur les catastrophes dans le monde pour 2014. Un compte-rendu détaillé des situations d’urgence humanitaire auxquelles les ONG ont du faire face qui dresse un constat sans appel : face aux changements des risques, la répartition des soutiens humanitaires est inadaptée.

Le rapport souligne que 2014 a été une année avec moins de catastrophes naturelles que les précédentes : 317 catastrophes recensées, ce qui est le chiffre le plus bas depuis dix ans. Mais derrière ce bilan encourageant, la réalité du terrain démontre une grande évolution des risques auxquels les populations font face : en 2014, 87% des catastrophes naturelles étaient du au climat.

Cette tendance démontre à quel point l’impact environnemental modifie l’action des humanitaires. Car si auparavant les grandes opérations étaient globales, menées par des organisations internationales, le rapport démontre bien que ce sont désormais les missions locales qui doivent faire face aux dangers et secourir les populations victimes de catastrophes. Les auteurs du rapport espèrent donc attirer plus de soutiens logistiques et financiers pour l’accompagnement des acteurs locaux.

Pour plus d’informations, consultez le rapport complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer