Monsanto poursuivi par les producteurs de coton du Burkina Faso

  • Publié le: mercredi 3 février 2016

Plusieurs sociétés productrices de coton au Burkina Faso ont décidé de poursuivre Monsanto en justice. En cause : la trop faible qualité du coton génétiquement modifié dont les semences avaient été vendues par Monsanto.

L’entreprise Monsanto se retrouve encore une fois sur le banc des accusés. La raison du conflit, c’est la perte de qualité que les producteurs burkinabés ont connu en utilisant des semences de coton transgénique vendues par Monsanto. Si le Burkina Faso était réputé pour la qualité de son coton, cette réputation a été bien entamée à cause des récoltes transgéniques. Le coton issu de ces récoltes est d’une qualité inférieure à celle du coton standard, et les producteurs ont désormais du mal à écouler ce stock de qualité médiocre.

Face au manque à gagner, les producteurs ont décidé de poursuivre Monsanto en justice et ils espèrent ainsi obtenir 280 millions de dollars pour compenser les pertes enregistrées depuis 2010. En attendant que la justice tranche, les producteurs ont déjà annoncé qu’ils abandonnaient la culture du coton transgénique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Orangina muscle sa stratégie RSE

    En moins de deux ans, le groupe français Orangina a réussi un pari ambitieux : repenser complètement sa stratégie RSE en améliorant non seulement son bilan carbone mais aussi le bien-être de ses salariés. Après avoir investi 100 millions d’euros

le Coin ESS

  • A Montreuil, on soutient les start-ups sociales

    Les incubateurs de start-ups existent depuis déjà plusieurs années. Mais dernièrement, ces lieux d’innovation ont croisé la route des initiatives d’économie sociale et solidaire. A Montreuil par exemple, la ville a ouvert les portes d’un incubateur spécialisé dans le soutien