Monsanto poursuivi par les producteurs de coton du Burkina Faso

  • Publié le: mercredi 3 février 2016

Plusieurs sociétés productrices de coton au Burkina Faso ont décidé de poursuivre Monsanto en justice. En cause : la trop faible qualité du coton génétiquement modifié dont les semences avaient été vendues par Monsanto.

L’entreprise Monsanto se retrouve encore une fois sur le banc des accusés. La raison du conflit, c’est la perte de qualité que les producteurs burkinabés ont connu en utilisant des semences de coton transgénique vendues par Monsanto. Si le Burkina Faso était réputé pour la qualité de son coton, cette réputation a été bien entamée à cause des récoltes transgéniques. Le coton issu de ces récoltes est d’une qualité inférieure à celle du coton standard, et les producteurs ont désormais du mal à écouler ce stock de qualité médiocre.

Face au manque à gagner, les producteurs ont décidé de poursuivre Monsanto en justice et ils espèrent ainsi obtenir 280 millions de dollars pour compenser les pertes enregistrées depuis 2010. En attendant que la justice tranche, les producteurs ont déjà annoncé qu’ils abandonnaient la culture du coton transgénique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A venir

  • No Events

Le Coin RSE

  • Dieselgate : un sommet du diesel avec peu d’engagements

    Le 2 août dernier, le gouvernement allemand organisait un sommet du diesel, réunissant autour de la table les principaux constructeurs automobiles allemands. Le but : mettre en place des mesures plus contraignantes pour diminuer la pollution des véhicules. Mais le

le Coin ESS

  • Assurer un récif de corail : économie et écologie font cause commune

    Au Mexique, l’assureur Swiss Re va proposer un nouveau service d’assurance aux entreprises du secteur touristique de Cancùn : assurer les récifs coralliens. Une initiative originale qui permettrait de sauvegarder plus efficacement les récifs en cas d’intempéries par exemple. Assurer